5 genres de personnes que vous ne souhaitez pas forcément inviter à votre mariage

lundi, 29 août 2016

Le moment crucial : établir la liste des invités. Il y a toujours des personnes qu’on hésite à inviter pour diverses raisons. Non, vous n’êtes pas un alien ou égoïste ou autre. Vous avez tout à fait le droit de sélectionner ! C’est normal de vouloir s’entourer des gens qui nous tiennent à cœur, et après tout, ce jour est essentiellement pour vous et votre moitié, et non les autres. Donc ne culpabilisez pas : nous passons tous par cette case ! Voici les cinq grandes catégories de personnes que vous ne voulez pas obligatoirement convier le jour-J.

1. Les enfants

Il s’agit ici d’un sujet pratiquement toujours controversé. Décidez d’office si vous voulez ou non, et quelle tranche d’âge est acceptée si vous permettez leur présence. Avertissez vos invités au plus vite afin qu’ils puissent s’organiser au niveau de la garde. Il y a sûrement des personnes qui diront qu’elles ne voudront pas venir sans leurs enfants, dans quel cas, ma foi, il vous faudra vous tenir à votre décision. Si vous êtes indécis, demandez-vous comment vous vivrez votre mariage avec d’éventuels cris et petites courses à gauche à droite. Votre limite est l’échelle !

2. Cet(te) ami(e) qui est en fait plutôt une connaissance

 Vous connaissez cette personne depuis des années, et elle like toujours vos photos sur Facebook, mais ça doit faire bien un moment que vous ne l’avez pas revue. Depuis, par exemple, l’école. Si vous êtes restreints au niveau de la liste des invités, il va falloir être brutal, ce qui veut dire : pas d’extras ! Si cependant vous avez la place, vous pouvez peut-être l’inviter au vin d’honneur ou aux festivités après la cérémonie. Autrement, si vous voulez maintenir votre budget et espace, il va falloir être sans merci !

3. Le parent que vous n’avez pas vu depuis des années

A nouveau : si vous êtes limités au niveau de l’espace et que vous devez vous tenir strictement au budget, vous devez être discipliné ici aussi. La pression de vos parents ou d’autres membres de la famille proches peuvent vous influencer, mais parfois il faut savoir s’imposer. Tenez vous à la politique que, si vous ne les avez pas vus depuis des années, vous ne risquez pas de les offenser.

4. Vos collègues

Si vous êtes proche d’eux, vous pouvez au moins les inviter aux festivités après la cérémonie. Si tel n’est pas le cas, alors ne vous sentez pas obligés de les inviter.

5. Les « +1 » que vous n’avez jamais rencontrés auparavant

 La politique est simple ici si vous craignez de vous retrouver à l’étroir : à moins qu’il s’agisse d’un parent ou d’un amis proche, éliminez-les « +1 » inconnus. Après tout, vous ne souhaitez surement pas une situation du genre « Euhm… Qui êtes-vous ? » au petit coin…

partager sur FaceBook
Mariage.ch
 
Test