Combien coûtent les formalités de mariage?

Etat civil et mariage: unification des émoluments

Depuis le 1er janvier 2000, le mariage est payant.

Il y a deux choses à payer pour le mariage civil: la promesse de mariage et la cérémonie.

La promesse de mariage

Les tarifs pour la promesse de mariage varient en fonction de la complexité du dossier, de la commune d'origine des conjoints et de leur nationalité. Ils se situe entre frs. 50.- et frs. 250.-. Ces tarifs relèvent de la compétence exclusive de l'officier d'état civil.

L'échange des consentements

Pour l'échange des consentements, il faudra compter entre frs. 100.- et 180.-, livret de famille inclu.

Si vous désirez un autre régime matrimonial que celui de la participation aux acquêts, il faudra passer devant le notaire. Le prix d'un contrat de mariage est d'environ 350.-

Vous trouverez ci-dessous le texte officiel sur les émoluments en matière d'état civil.

Nouvelle ordonnance sur les émoluments en matière d'état civil

Le Conseil fédéral a adopté aujourd'hui une nouvelle ordonnance sur les émoluments en matière d'état civil qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2000. Les émoluments de l'état civil sont dédormais réglés de manière uniforme pour tout le territoire de la Confédération

C'est là une conséquence de la révision du Code civil suisse adoptée par le Parlement le 26 juin 1998. L'unification élimine les différences cantonales qui étaient de moins en moins comprises au sein de la population.

Conformément au principe de la couverture des frais, un émolument doit être acquitté chaque fois qu'un particulier sollicite une prestation de la collectivité. Ainsi, la mise à jour des registres de l'état civil, qui est effectuée d'office et avant tout dans l'intérêt de l'Etat, reste gratuite alors que la commande d'extraits de registres est rémunérée.

L'application conséquente du principe de la couverture des frais entraîne la suppression de la gratuité du mariage. En règle générale, les fiancés doivent maintenant s'acquitter d'une somme minimale de 110 francs pour la préparation et la célébration de leur mariage, à moins que l'un d'entre eux ne réside dans l'arrondissement de l'état civil concerné et que le canton n'ait prévu de renoncer à tout ou partie de l'émolument.

Par ailleurs, reconnaître son enfant à l'état civil coûte désormais 60 francs. Cet émolument ne couvre délibérément pas l'ensemble des frais; la collectivité a en effet également un intérêt à ce que la filiation des enfants nés hors mariage soit constatée volontairement.

Cela étant, nul ne saurait être empêché de recevoir un extrait de l'état civil dont il a besoin, de reconnaître son enfant ou de se marier. Par conséquent, les personnes dans le besoin continueront d'être dispensées du paiement de tout ou partie de l'émolument prévu.

mariage.ch/emoluments-pour-les-prestations-des-offices-d-etat-civil