L'alliance : les règles d'or

mardi, 17 juillet 2012

Alliance = mariage = union à vie. L'anneau, qu'on porte tous les jours, est le signe qu'on est marié. Traditions, rituels et symboles en douze points.

  1. Les alliances se choisissent à deux. 
  2. Elles sont de préférence identiques ou assorties, sobres : un simple anneau suffit. 
  3. L'anneau doit être fermé et continu, et doit pouvoir tourner sans fin sur lui-même, symbole d'amour éternel : joncs, demi-joncs, anneaux superposés ou entrelacés… 
  4. Faite pour durer, la matière est un métal précieux : le plus souvent de l’or, parfois de l’argent, de l’acier ou du platine. 
  5. L'anneau peut être gravé, généralement à l'intérieur. La forme en demi-jonc est la plus adaptée. 
  6. Des pierres précieuses sont parfois discrètement dissimulées à l’intérieur. 
  7. C'est le futur époux qui règle la note et qui les conserve jusqu'au jour J. 
  8. L’échange des anneaux marque un temps fort de la cérémonie, religieuse ou civile, juste après le oui du consentement mutuel et juste avant la signature des registres. 
  9. Pour ajouter du cérémonial à ce rituel hautement symbolique, un enfant apporte alors les alliances, déposées sur un coussin ou dans un écrin précieux. 
  10. C'est l'homme qui, le premier, passe l'anneau à l’annulaire gauche de la mariée. D'ailleurs, le mot « annulaire » vient de « anneau ». On croyait autrefois qu'une « veine de l’amour » reliait directement ce doigt au cœur. 
  11. Ce geste symbolique a également une connotation sexuelle qui initie l'union du couple. 
  12. Enfin, symbole de l'amour éternel, de la fidélité et de l'harmonie : l'alliance se porte à vie. Ne plus la porter est suspect.
partager sur FaceBook